La formation continue en France : quelle formule choisir ?

La formation continue en France : quelle formule choisir ?

On entend par formation continue un ensemble d’activités d’apprentissage susceptibles d’améliorer l’efficacité des participants au programme de formation, notamment en leur permettant d’acquérir de nouvelles compétences pour accomplir de nouvelles tâches. Un employé qui suit régulièrement une formation tout au long de sa carrière est susceptible d’apporter un certain nombre d’avantages à l’entreprise qui l’emploie, sur le court ou le long terme. Il existe différents types de formation continue avec des objectifs différents.

Les principaux programmes de formation continue

Il y en a 4 au total : la formation diplômante ou qualifiante, la formation personnalisée et la remise à niveau. Nombreuses sont écoles de commerce qui en proposent aujourd’hui, comme ce programme de formation continue à Lyon.

Concrètement, la formation diplômante permet d’obtenir un diplôme d’État ou un titre inscrit au RNCP, tandis que la formule qualifiante n’est pas validée par un diplôme. Celle-ci vise plutôt l’acquisition d’une qualification professionnelle déterminée et attestée. C’est une formation de courte durée en règle générale qui facilite l’accès à l’emploi.

Quant aux formations personnalisées, elles sont plutôt mises en place à la demande des particuliers ou des entreprises et permettent d’accéder à une qualification ou des compétences spécifiques. Elles sont en général mises en place suivant un parcours individualisé qui considère les acquis et la situation professionnelle du demandeur.

Enfin, la remise à niveau est offerte aux adultes désireux de mettre à jour leurs connaissances de base dans des disciplines de formation générale ou technique.

Qui sont les principaux financeurs de la formation continue ?

La formation continue est principalement financée par l’État, les régions et les entreprises, chacun intervenant dans un domaine bien précis.

La loi régit les compétences de l’Etat et des régions. Le financement par les entreprises se fait conformément à la loi sur la participation au financement de la formation. En plus de ces trois principaux financeurs de la formation continue, les possibilités de cofinancement sont fortement encouragées.

Laisser un commentaire