Formation en école de commerce

Formation en école de commerce

La France compte plus de 150 écoles de commerce et de gestion qui dispensent des formations polyvalentes avec des spécialisations qui répondent aux besoins exprimés par les entreprises. Elles délivrent des diplômes de niveau bac+3 et/ou bac+5, bac+6. Si elles partagent de nombreux points en commun, ces institutions cultivent leur indépendance et leur singularité à travers des pédagogies et des spécialisations qui leur sont propres. Mais qu’enseigne-t-on vraiment dans une école de commerce ? Une fois les concours terminés, voici à quoi vous devez vous attendre au cours de vos études en école de commerce.

Qu’enseigne-t-on dans une école de commerce ?

L’objectif premier des écoles de commerce est bien évidemment de préparer des experts en économie et en entrepreneuriat, polyvalents et opérationnels, dotés des compétences et connaissances requises pour occuper aussi bien le rôle de manager que celui d’entrepreneur.

Pour ce faire, les écoles de commerce dispensent des cours d’économie, finance, gestion, marketing tout en accordant de l’intérêt aux langues et à la culture générale, en s’appuyant sur une pédagogie de projets avec des études de cas. Elles font appel à des enseignants-chercheurs ou des professionnels de l’entreprise, dont certains encore en exercice, pour transmettre aux étudiants leurs expériences et leur savoir-faire. Les périodes de stage sont un autre moyen qui offre aux étudiants de s’ouvrir sur les réalités de l’entreprise et d’expérimenter les conditions et les contraintes du travail sur le terrain, afin qu’ils soient prêts à voler de leurs propres ailes à l’issue de leurs études.

Quant aux formations en alternance, elles représentent une solution appréciée par un nombre grandissant d’étudiants mais aussi d’entreprises, et pour cause ! Il s’agit d’une formation pratique qui profite aussi bien à l’étudiant, qui perçoit une rémunération, qu’à l’employeur qui peut bénéficier d’une main-d’œuvre moins chère qu’il peut de surcroît former aux méthodes et valeurs de son entreprise. Concernant les partenariats que les écoles de commerce nouent avec des établissements à l’étranger, ils représentent un moyen pour les étudiants d’avoir une expérience à l’international via un semestre d’études, un stage ou une césure.

Pédagogie : des points communs et des variantes

Si les écoles de commerce sont libres de développer des options et démarches pédagogiques qui leur sont propres (enseignements, durée des séjours obligatoires à l’étranger, langues étrangères enseignées, etc.), le contenu des programmes lui comporte un tronc commun composé de modules de management. Elles s’accordent également toutes sur trois points essentiels, à savoir le caractère professionnel de la formations, l’ouverture à l’internationale et le développement intellectuel et personnel de l’étudiant.

La première année d’études dans une école de commerce (année bachelor) initie l’étudiant aux métiers du commerce et de la gestion, tandis que la deuxième année sera dédiée à l’approfondissement des fondamentaux en matière de sciences de gestion, de droit ou de management, afin d’acquérir une solide culture d’entreprise.

Enfin, la troisième année sera celle de spécialisation. On recense quelque 400 spécialités proposées par les différentes écoles dans des domaines très divers. La spécialisation est généralement précédée d’une longue période de stage en entreprise, afin que l’étudiant soit opérationnel dès la fin de ses études.

Laisser un commentaire