Pourquoi se faire carrière en gestion et protection de la nature ?

La gestion et la protection de la nature est un processus dans lequel s’engagent les industries, les entreprises et les individus, afin justement de protéger et veiller à la préservation des différentes ressources naturelles. Or, la prolifération d’activités industrielles polluantes dans plusieurs régions de l’Hexagone a rendu urgent et nécessaire de former des jeunes capables de mener et gérer efficacement des projets d’ordre écologique, parmi d’autres fonctions. Plus de détails dans cet article de l’IET.

Quelle formation choisir ?

De nos jours, pratiquement toutes les activités que nous réalisons dépendent directement ou indirectement des ressources ou services qui nous proviennent de l’environnement, comme les aliments, l’eau, l’énergie solaire, l’air frais, entre autres.

Nonobstant, le rythme démographique actuel, marqué par l’accroissement de la population mondiale a exercé une forte pression sur l’environnement, ce qui a été à l’origine de la création de beaucoup de filières et études dédiées à la protection de la nature et à l’utilisation rationnelle des ressources écologiques.

C’est dans ce même cadre que s’inscrit le bts gpn, en tant que formation étalée sur une période de deux ans, alliant parfaitement théorie et pratique, notamment avec 12 semaines de stages entre la 1ère et la 2ème année et des sorties sur le terrain. Ce cursus vise donc à éduquer à l’environnement et au développement durable, comme il se fixe pour objectif de former à l’aménagement rationnel des espaces, en tenant compte des écosystèmes.

Quels sont les avantages de la formation en GPN ?

Parmi les avantages qu’offre la formation de gestion et protection de nature (GPN) figure l’acquisition de compétences académiques et techniques pour comprendre et gérer les ressources naturelles dans une perspective de durabilité. A cela s’ajoutent les compétences multidisciplinaires et la gestion de projets environnementaux.

Une fois diplômés, les jeunes ayant choisi cette formation auront la possibilité d’occuper leurs postes au sein de l’un des établissements suivants :

  • Les bureaux d’études ;
  • Les réserves naturelles ;
  • Les chambres d’agriculture ;
  • Les parcs naturels ;
  • Centres de formations ;
  • Les communes et collectivités territoriales.

A cet égard, ces professionnels de la gpn ont pour principales missions :

  • La gestion de la qualité environnementale ;
  • L’élaboration et le suivi des plans de maintien des ressources naturelles et des programmes de durabilité ;
  • L’évaluation de l’impact environnemental ;
  • La recherche et l’enseignement ;
  • La gestion de l’aménagement du territoire.

Laisser un commentaire