Le choix de la licence après l’obtention du bac

Le choix de la licence après l’obtention du bac

Voie royale pour accéder à l’université, tremplin vers le master ou le bac +5 et véhicule d’accès au marché de l’emploi, la licence reste un diplôme très prisé par les étudiants et même les employeurs. Chaque année, elle attire de nombreux étudiants de toutes filières confondues et propose un grand nombre de débouchés et des métiers divers issus de secteurs très variés. Zoom sur un programme classique mais toujours populaire.

La licence, un diplôme généraliste et pluridisciplinaire

La licence est un programme post-bac dispensé à l’université et aboutissant à l’obtention d’un titre reconnu par l’état de niveau bac+3. Permettant la poursuite d’études en master ou dans un parcours bac+ 5,  les détenteurs d’une licence peuvent également accéder au marché de l’emploi directement au terme de leur formation.

L’objectif ultime de cette formation est de permettre aux étudiants d’acquérir un grand socle de compétences plus ou moins généralistes en rapport avec le domaine d’études choisi. Par ailleurs, il est essentiel de signaler la possibilité d’envisager une licence dans pratiquement n’importe quel domaine de spécialisation. Elle s’organise autour de quatre grands domaines d’enseignement, (sciences humaines et sociales, sciences, technologie et santé, droit, économie et gestion et finalement art, lettres et langues) qui débouchent sur plusieurs spécialisations. Dans le domaine des sciences sociales par exemple, il est possible d’opter pour la sociologie ou l’assistanat social.

A ce jour, il il existe deux types de licence. La licence générale est généralement plus transversale et permet la poursuite d’études en master ou la préparation des concours d’état. De son côté, la licence professionnelle permet de préparés les étudiants et futurs professionnels à l’exercice d’un métier précis. De ce fait, elle aborde des thématiques spécifiques directement liées à la profession visée.

Au programme 180 ECTS à valider !

La licence se déroule en trois ans, soit six semestres repartis entre trois ans que dure la formation (deux par an). De spécialisation progressive, son obtention nécessite ainsi la validation de 180 ECTS. Au programme, l’on retrouve une première année généraliste abordant des matières transversales et touchant à plusieurs disciplines fondamentales. La deuxième année consacrée à la spécialisation à travers des séminaires, des stages et des forums. Enfin, la troisième année représente celle du choix de spécialisation. Une étape qui permet de sculpter définitivement son choix de carrière et de le matérialiser avec l’élaboration d’un projet final d’études.

La méthode de notation varie de celle utilisée au lycée. Elle intègre le contrôle continu (selon la méthode de chaque professeur) basé sur la notation de petits travaux quotidiens pouvant être des exposés ou des interrogations, puis le contrôle finale, c’est-à-dire les examens partiels qui viennent clôturer chaque semestre et noter l’ensemble du travail réalisé par l’étudiant sur la totalité du semestre. Depuis la réforme LMD, le système de licence est reconnu dans la quasi-totalité des universités et écoles, ce qui assure aux titulaires du diplôme un titre reconnu tant par l’état que par les entreprises.

Si vous souhaitez intégrer l’université, le choix de la licence constitue une des meilleures voies à suivre !

Laisser un commentaire